Formation MASSAGES BIEN-ETRE

 

Question ECRITE MINISTERE DE LA SANTE, ASSEMBLEE NATIONALE
JO du 01/11/2016

Réponse. − L’article 123 de la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 a précisé́ la définition de la profession de masseur-kinésithérapeute et a également défini l’exercice illégal de cette profession. Ces nouvelles précisions, concertées avec les professionnels, ont également eu pour effet de supprimer la notion de « massage » de la définition de la profession de masseur-kinésithérapeute. Cette évolution législative conforte et recentre le masseur-kinésithérapeute dans son rôle essentiel de professionnel de santé de la rééducation. Dans ce sens, et après une nécessaire évolution de la mention inscrite dans le décret d’actes, la compétence exclusive du masseur-kinésithérapeute en matière de massage de rééducation thérapeutique pourra être règlementairement affirmée. Le massage non thérapeutique dont l’objectif premier est d’apporter un bien-être à la personne, pourra être réalisé́ au regard de la nouvelle rédaction législative du Code de la Santé Publique, par un professionnel qui ne dispose pas du titre de masseur-kinésithérapeute

EMA PRO propose désormais une formation de 100 heures autour de 5 protocoles de MASSAGES BIEN ETRE, véritable invitation aux voyages…Fiche technique ci-jointe :

Fiche technique MASSAGE BIEN ETRE Fiche technique MASSAGE BIEN ETRE V2

Articles récents

Archives

Catégories

Réalisation : Netcreative